CHEF-CHEFFE DE PROJETS HABITAT ET RELOGEMENT

Réf. : E-20240319-6903-1795
Direction : Urbanisme Et Territoires
Service : Habitat
Type de recrutement : Emploi permanent
Type d'emploi permanent : Fonctionnaire ou contractuel
Type de temps de travail : Temps complet
Durée du contrat / Période : 1 à 3 ans selon profil
Temps de travail : 35 heures / semaine
Filière : Administrative ; Technique
Grade : attaché ; attaché principal ; ingénieur ; ingénieur principal
Catégorie : A
Date limite de dépôt de candidature : 07/08/2024
Contact RH : Delphine ANSTETT ; Isabelle MICELI-COMBEAU
Téléphone du contact RH : 0368988851
Télétravail : Oui
Management : Non
Experiences : Confirmé-e

Administration mutualisée de plus de 7000 agent·es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitant·es.

Description de la Direction

Au sein de la DGA " Transition écologique et économique du territoire", la  Direction Urbanisme et territoires (DUT) est composée de 7 services, et trois directions de projet.  

C’est une direction stratégique et opérationnelle qui a en charge la définition et la mise en œuvre des politiques et des projets de développement urbain à toutes les échelles et à toutes les étapes : connaissance du territoire, planification territoriale, définition et programmation des projets urbains, mise en œuvre opérationnelle, action foncière, droit du sol.  Elle est le lieu où se traduisent et s’assemblent sur le territoire les différentes politiques territoriales portées par la collectivité : habitat, politique de la Ville, transition énergétique, environnement, transports, développement économique… 

La DUT exerce sa compétence pour le compte de la Ville de Strasbourg et de l’Eurométropole. Elle intervient également en appui dans le domaine des projets urbains des communes.

Description du Service

Au sein de la direction Urbanisme et territoires le service de l’habitat porte les travaux liés à la mise en œuvre de la politique Habitat menée par l’Eurométropole de Strasbourg (compétence déléguée à l’EPCI) et aux éventuelles actions volontaristes portées par la Ville.  

Le service a pour mission :  

  • La mise en œuvre de la feuille du route du territoire, inscrite au volet habitat du PLUi, pour répondre aux besoins des habitants en matière de logements : objectifs quantitatifs de production, répartition de la production sur le territoire, qualification des besoins en logement.
  • La traduction opérationnelle des objectifs du Plan Climat en matière de transition écologique et énergétique.
  • La conduite de la délégation des aides à la pierre de l’État : gestion des crédits nationaux délégués au territoire annuellement.
  • Le pilotage de la politique d’attribution des logements sociaux ;
  • La participation active au déploiement des politiques volontaristes visant le maintien et/ou l’accès des publics fragiles.

Ces missions se traduisent par un rôle d’interface auprès des services de l’Etat (DDT, DREAL, DETS, ANAH), des autres collectivités concernées (CeA, Région, communes…), auprès des opérateurs (bailleurs sociaux, promoteurs, copropriétés, syndic,  acteurs du logement…), mais aussi en interne auprès des autres services intervenant dans la fabrication de la ville.

Mission générale

Sous la responsabilité du/de la chef·fe du service de l’Habitat, et un rattachement au pôle réforme des attributions et à l’équipe projet NPNRU dédiée à la mise en œuvre du Deuxième programme de renouvellement urbain (2019-2030), le/la chef·fe de projet sera amené·e à  : piloter et coordonner, en lien avec les partenaires internes et externes, la stratégie/politique et la coordination du relogement des ménages ANRU tout en l’articulant avec la stratégie d’attribution de l’Eurométropole de Strasbourg.

Cette mission se fera en lien étroit avec les chefs·fes de projet pilotes de la réforme des attributions, les orientations stratégiques d’attribution inscrites dans le « Document Cadre » et la Convention Intercommunale d’Attributions du logement (CIA), et sera déclinée sur le volet territorial  et notamment des orientations liées aux relogements ANRU et à la diversité sociale recherchée sur ces quartiers. De ce fait, cette mission se fera en lien également avec la Direction de projet Politique de la Ville (DPPV) et les Directions de projet de renouvellement urbain (PRU). 

Le profil recherché est donc celui d’un·e chef·fe de projet avec des compétences sur l’animation d’un réseau partenarial et une expérience dans la coordination de projets complexes à mener avec plusieurs acteurs·trices.  

Détail des activités

Activités principales :

En matière de relogement ANRU :

  • mettre en œuvre et de suivre la stratégie de relogement définie la Convention intercommunale d’attribution (CIA), et  la Charte partenariale Relogement à élaborer signée en 2021,
    - veiller au respect des objectifs de la Charte partenariale Relogement, avec les partenaires tout au long du processus de relogement (objectifs de qualité des relogements "Hors QPV et neuf", accompagnement et insertion des ménages dont insertion par l’emploi etc.),
  • élaborer et mettre en œuvre des outils partagés de pilotage et de suivi du relogement,
  • animer et coordonner les instances opérationnelles et stratégiques liées au relogement,
  • de coordonner l’ensemble des partenaires participant au relogement, et plus particulièrement les bailleurs sociaux concernés par les démolitions, communes porteuses du projet, l’Interbailleurs (en copilotage avec l’AREAL), les réservataires de logements  (Action Logement, Etat, Département, etc), les travailleurs sociaux, etc,
  • veiller à une communication adaptée auprès des partenaires et ménages à reloger toit au long du relogement.

En matière de diversité sociale :

  • élaborer et de piloter les outils d’observation du peuplement à l’échelle des QPV / NPNRU.
  • organiser et animer des instances partenariales territorialisées pour assurer le suivi et la mise en œuvre de ces actions identifiées.

Le/la chef·fe de projet s’assurera par ailleurs de :

  • l'articulation de l’ensemble de ses missions avec les instances de pilotage, du Contrat de ville,
  • La coordination du relogement ANRU en lien les Directions de territoire pilotes des PRU et l’ensemble des dispositifs mis en œuvre dans le projet de réforme des attributions de l’Eurométropole de Strasbourg.
  • tisser des liens étroits avec l’ensemble de partenaires du projet de réforme des attributions : l’Etat, Directions de projet, bailleurs, AREAL, réservataires de logements, acteurs de l’accompagnement social,  associations, etc,
  • alerter et de faire remonter les besoins des territoires.

Le/la chef·fe de projet pourra être amené·e à participer aux réflexions transversales et stratégiques concernant l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de l’habitat (ex : programmations de construction de logements sur le territoire métropolitain).

Profil candidat

  • Bac + 5 en urbanisme, en aménagement du territoire, développement local, science politique/science économique, droit, ou équivalent.
  • Expérience de 2 ans minimum en gestion de projet/conduite d'une politique publique, dans les domaines du renouvellement urbain, du logement social et de l'habitat et ou du développement social urbain.
  • Maîtrise des politiques de l’habitat ou capacité et appétence à se former dans ce domaine.
  • Maîtrise des techniques de gestion de projet.
  • Maîtrise des techniques de négociation, d’animation d’équipe partenariale et de conduite de réunions.
  • Maîtrise du fonctionnement des institutions (Etat, collectivités).
  • Maîtrise du pack office (Excel, Word, PowerPoint).
  • Capacité d'analyse, d'alimentation et de gestion de base de données (bilan, suivi, statistiques sur les données du relogement et indicateurs de suivi liés à la politique d'attribution).
  • Capacité à assurer l’analyse financière des études et des opérations menées.
  • Capacité à anticiper.
  • Capacité à travailler avec des partenaires multiples et à animer un réseau de partenaires.
  • Capacité d’analyse et de synthèse.
  • Capacité à gérer les délais et priorités, sens de l’organisation et rigueur.
  • Réactivité.

Avantages sociaux

  • ·      Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • ·      Prime de fin d’année.
  • ·      Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • ·      Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • ·      Chèques vacances sous conditions.
  • ·      Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conditions d'accès

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert aux candidat·es remplissant les conditions statutaires requises, définies par le Code général de la Fonction publique et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidat·es reconnu·es travailleurs et travailleuses handicapé·es peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.

Postuler